Archive de rotation des charges

Commander et obéir

le 24 août, 2015 dans Lecture de vacances par | 1 Commentaire

Pour comprendre le lien que les Athéniens établissaient entre le tirage au sort et la démocratie, il faut tout d’abord faire intervenir un principe capital de la culture démocratique grecque : le principe de la rotation des charges. Les démocrates n’admettaient pas seulement l’existence d’une distinction des rôles entre gouvernés et…

Partager
Continuez à lire...

Révolution démocratique

le 13 mai, 2015 dans Démocratie par | 11 Commentaires

Il existe aujourd’hui une intelligentsia alternative qui démystifie avec diligence l’imposture de nos gouvernements représentatifs quant à la prétention démocratique qu’ils revendiquent. De Moses I. Finley à Yves Sintomer en passant par Pierre Rosanvallon, Bernard Manin, Hervé Kempf, Jacques Rancière ou Etienne Chouard, tous oeuvrent – ou ont oeuvré –…

Continuez à lire...

Le partage du pouvoir

le 07 avril, 2015 dans Démocratie, Provoquer le débat par | 5 Commentaires

Aujourd’hui, la hiérarchisation verticale des rôles et des statuts est telle que l’on renonce sciemment à tout son bon sens sitôt que le chef en décide autrement. Aussi, il semble plus aisé de se soumettre à cette autorité totalitaire, que d’y opposer velléités et arguments – privilèges des décideurs !…

Continuez à lire...

L’élection ou la mort de la démocratie

le 05 juin, 2013 dans Démocratie, Provoquer le débat par | 1 Commentaire

Si le vote exprime notre consentement, et donc notre soumission, une sélection plus aléatoire pourrait être le remède à cette servitude volontaire. Elle serait fondée sur une méthode impartiale, où le résultat serait le produit du hasard. Elle échapperait ainsi à toute volonté humaine. Volonté trop souvent intéressée, manipulable et corruptible. Cette pratique politique, souverainement occultée aujourd’hui…

Continuez à lire...

Pouvoir égalitaire

le 15 mai, 2013 dans Démocratie par | 1 Commentaire

Aujourd’hui, la hiérarchisation verticale des rôles et des statuts est telle que nous renonçons sciemment à tout notre bon sens sitôt que le chef en décide autrement. Aussi, Il nous semble plus aisé de nous soumettre à cette autorité totalitaire, que d’y opposer velléités et arguments, – privilèges des décideurs…

Continuez à lire...

Même pas mort !

le 21 juin, 2012 dans Philosophie politique par | 3 Commentaires

 C’était il y a un mois. Mon ami Yohan et moi tentions de démontrer comment un trop grand respect des hiérarchies condamne insidieusement tout pouvoir égalitaire. Nous proposions l’idée qu’un meilleur partage de l’autorité garantirait un fonctionnement plus juste au sein de n’importe quelle collectivité. Les hommes n’agissent que par intérêt,…

Continuez à lire...