Archive de Ouagadougou

Thomas Sankara est mort criblé de balles

le 14 octobre, 2015 dans Inter-national par | 1 Commentaire

Abattu comme un chien. Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara a été criblé de balles par ses assassins devant la villa du Conseil de l’entente, siège du Conseil national de la révolution (CNR) où il présidait une réunion. On se doutait que la mort du capitaine avait été brutale et…

Partager
Continuez à lire...

Blaise Compaoré, l’homme qui se désintègre ?

le 31 octobre, 2014 dans Inter-national par | 0 Commentaires

Les manifestants de la place de la Nation, à Ouagadougou, sont trop jeunes pour avoir connu le Burkina Faso – « pays des hommes intègres » – de feu le capitaine Thomas Sankara, dont l’assassinat en 1987 porta au pouvoir l’actuel président burkinabè, Blaise Compaoré, celui qui après avoir tout…

Continuez à lire...

Lorsque le peuple se met debout, l’impérialisme tremble

le 19 octobre, 2014 dans Lecture du dimanche par | 1 Commentaire

Je vous remercie d’avoir bien voulu vous rassembler ici, sur cette place du 3 janvier. Je vous salue d’avoir accepté de répondre à l’appel du Conseil du salut du peuple : vous démontrez ainsi que le peuple de Haute-Volta (futur Burkina Faso, NDLR )est un peuple majeur. Lorsque le peuple se…

Continuez à lire...

Où est Thomas Sankara ?

le 02 avril, 2014 dans Inter-national par | 0 Commentaires

Qui est le défunt reposant au cimetière de Dagonoen, à Ouagadougou, sous le nom de Thomas Sankara ? C’est la question que pose la famille Sankara qui demande une exhumation du corps en vue de tests ADN. Vérifier qu’il s’agit bien du président du Burkina Faso assassiné le 15 octobre…

Continuez à lire...

Le Mali guère mieux qu’avant-guerre

le 17 octobre, 2013 dans Conflit malien par | 0 Commentaires

« La situation sécuritaire au Mali reste très fragile », a prévenu ce mercredi le représentant spécial de la Mission internationale de soutien au Mali (Minusma), depuis la tribune des Nations unies. Bert Koenders a donc demandé un gros chèque au Conseil de sécurité, afin de doubler d’ici à la…

Continuez à lire...

Mali: que la fête commence !

le 19 septembre, 2013 dans Conflit malien par | 0 Commentaires

Le nouveau président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, n’aura pas attendu longtemps pour se frotter aux incorrigibles turpitudes maliennes. Moins d’une semaine après son investiture, des incidents ont eu lieu entre l’armée malienne et des Touaregs, près de la frontière mauritanienne. Une vingtaine de 4×4 et une petite dizaine de blindés…

Continuez à lire...

Si les hippopotames avaient eu le droit de vote…

le 29 juillet, 2013 dans Conflit malien par | 1 Commentaire

Un mirage en plein désert malien ! L’absence, ce dimanche, de gros incidents lors du premier tour de l’élection présidentielle malienne, pourrait laisser croire que la tenue du scrutin a été plutôt satisfaisante. En réalité, l’addition de petits et moyens couacs, qui étaient tous prévisibles, laisse songeur quant à la validité…

Continuez à lire...

Burkina Faso : au pays de l’homme qui désintègre

le 22 juillet, 2013 dans Afrique par | 2 Commentaires

Sous la bannière de la « Coalition contre la vie chère », qui rassemble une quarantaine de syndicats et d’organisations de la société civile du Burkina Faso, plusieurs milliers de personnes ont défilé ce samedi, à Ouagadougou, pour dénoncer l’extrême détérioration de leurs conditions de vie, aggravées notamment par la…

Continuez à lire...

Le Mali retient son souffle : gare à l’asphyxie !

le 19 juillet, 2013 dans Conflit malien par | 1 Commentaire

Ils étaient 28 candidats dans la course à la présidentielle malienne, dont le premier tour est fixé au 28 juillet, mais ils ne sont maintenant plus que 27, depuis le retrait surprise, ce mercredi, de l’un des poids lourds de la politique malienne, Tiébilé Dramé, candidat du Parena (Parti pour…

Continuez à lire...

Au Mali, demain on rase gratis

le 19 juin, 2013 dans Conflit malien par | 0 Commentaires

Au terme d’âpres discussions et à un mois seulement du premier tour de l’élection présidentielle malienne, le gouvernement de transition de Bamako et les rebelles touaregs du MNLA (Mouvement national pour la libération de l’Azawad) ont enfin paraphé un texte commun ce mardi, portant sur le cas de la ville…

Continuez à lire...