Archive de henri laborit

Un monde de fous

le 13 octobre, 2015 dans Asservissement moderne par | 3 Commentaires

« Comment gérer le burn-out ? Stop au stress ! Le moral avant tout, 10 raisons de penser positif ! Notre corps nous parle, encore faudrait-il savoir l’entendre. Calculez votre espérance de vie ! La fatigue, est-ce dans la tête ?… » Qui veut aller mieux, le peut ! Tout, vous trouverez tout sur le marché pour soigner…

Partager
Continuez à lire...

Alain Soral, meilleur ennemi de la diktacratie

le 17 septembre, 2015 dans Les prohibés par | 44 Commentaires

Qui veut la peau d’Alain Soral ? Certainement pas nous ! Et ce, même si des points de divergence se manifestent entre notre radicalité démocratique et son pragmatisme social. C’est ainsi, d’ailleurs, que nous sombrons parfois dans les méandres d’un égalitarisme utopique, alors que notre sulfureux dissident s’inscrit dans un monde, certes…

Continuez à lire...

Une saison en diktacratie

le 31 août, 2015 dans Asservissement moderne par | 2 Commentaires

Jadis, si je me souviens bien, ma vie était un festin où s’ouvraient tous les coeurs, où tous les vins coulaient. Un soir, j’ai assis la Beauté sur mes genoux. -Et je l’ai trouvée amère. -Et je l’ai injuriée. Je me suis armé contre la justice. Je me suis enfui….

Continuez à lire...

Individualisme, démocratie, productivisme et impérialisme

le 13 juillet, 2015 dans Lecture de vacances par | 10 Commentaires

Individualisme Croire que l’on s’est débarrassé de l’individualisme bourgeois parce que l’on s’exprime à l’ombre protectrice des classes sociales et de leurs luttes, que l’on semble agir contre le profit, l’exploitation de l’homme par l’homme, les puissances d’argent, les pouvoirs établis, c’est faire preuve d’une parfaite ignorance de ce qui…

Continuez à lire...

Révolution démocratique

le 13 mai, 2015 dans Démocratie par | 11 Commentaires

Il existe aujourd’hui une intelligentsia alternative qui démystifie avec diligence l’imposture de nos gouvernements représentatifs quant à la prétention démocratique qu’ils revendiquent. De Moses I. Finley à Yves Sintomer en passant par Pierre Rosanvallon, Bernard Manin, Hervé Kempf, Jacques Rancière ou Etienne Chouard, tous oeuvrent – ou ont oeuvré –…

Continuez à lire...

Au faîte de mon clocher

le 27 avril, 2015 dans Lecture de vacances par | 1 Commentaire

Tant que mes jambes me permettent de fuir, tant que mes bras me permettent de combattre, tant que l’expérience que j’ai du monde me permet de savoir ce que je peux craindre ou désirer, nulle crainte : je puis agir. Mais lorsque le monde des hommes me contraint à observer ses…

Continuez à lire...

La démocratie et la notion de pouvoir

le 04 janvier, 2015 dans Démocratie, Lecture du dimanche par | 7 Commentaires

La démocratie est un mot dangereux, car on l’utilise sans préciser le contenu sémantique variable qu’il recouvre. Le gouvernement par le peuple. Qu’est-ce que le peuple? Est-ce l’ensemble des hommes qui habitent un même pays ? Est-ce le plus grand nombre? L’ensemble des individus gouvernés par une oligarchie ? La…

Continuez à lire...

Vaincre, fuir ou subir

le 14 mars, 2014 dans Asservissement moderne par | 7 Commentaires

La vie est une lutte dont seuls les vainqueurs semblent tirer profit. Les autres se contentent de survivre, comme des ânes, entre leur consommation de carottes et leur crainte des coups. Personne ne souhaite croupir dans la souffrance, et notre quête de plaisir pourrait se résumer à une valse entre…

Continuez à lire...

L’empire du moindre mal

le 16 janvier, 2014 dans Provoquer le débat par | 12 Commentaires

Dans nos contrées riches, nos dirigeants préservent juste le nécessaire pour offrir au peuple une harmonie d’apparat. Ils distillent au compte goutte quelques actions pour le bien commun (vote des femmes, sécurité sociale, retraite…) histoire de montrer que leur diktacratie favorise le progrès de l’humanité. Simultanément, ils peuvent ainsi s’employer sournoisement à des…

Continuez à lire...

Éloge de la fuite ?

le 14 janvier, 2014 dans Asservissement moderne par | 5 Commentaires

Lorsque l’on sort des sentiers battus par l’oligarchie, que l’on tente de résister au rouleau compresseur du système, il s’opère un point de non-retour. Ce point correspond au moment où nous en savons trop (bien que jamais assez) pour prêter une oreille complaisante aux colporteurs de la propagande de base….

Continuez à lire...