Archive de gouvernement représentatif

L’idiocratie, fléau des temps modernes…

le 11 décembre, 2015 dans Asservissement moderne, Démocratie par | 21 Commentaires

Les nombreux siècles de monarchies, puis les gouvernements représentatifs actuels ont développé chez un bon nombre de nos contemporains une véritable « idiocratie », du grec idiốtês (individuel): « homme qui ne participe pas à la vie politique de sa république ». « Pourquoi observe-t-on une chute constante du taux de participations aux…

Partager
Continuez à lire...

Ignorance programmée

le 12 novembre, 2015 dans Asservissement moderne par | 10 Commentaires

Pourquoi nous trouvons nous si démunis à une époque où les savoirs sont accessibles et les bibliothèques ouvertes à tous ? Pourquoi même les étudiants déplorent une connaissance lacunaire des mécanismes de l’appareil gouvernemental ? Pourquoi sommes-nous tels des enfants face à des maîtres ? Pourquoi ce qui relève de l’évidence…

Continuez à lire...

L’empire du moindre mal

le 16 janvier, 2014 dans Provoquer le débat par | 12 Commentaires

Dans nos contrées riches, nos dirigeants préservent juste le nécessaire pour offrir au peuple une harmonie d’apparat. Ils distillent au compte goutte quelques actions pour le bien commun (vote des femmes, sécurité sociale, retraite…) histoire de montrer que leur diktacratie favorise le progrès de l’humanité. Simultanément, ils peuvent ainsi s’employer sournoisement à des…

Continuez à lire...

Maître et serviteur

le 04 décembre, 2013 dans Asservissement moderne par | 18 Commentaires

De plus en plus, les hommes semblent prendre conscience d’une réalité dont la vitrine ne les satisfait dorénavant plus. Partout la colère gronde, les nations se soulèvent, les peuples se révoltent et les gouvernements s’affolent. Seule une élite -un pouvoir oligarchique et mondial- ne semble que peu préoccupée par ces bouleversements….

Continuez à lire...

Représentation et corruption

le 04 juin, 2013 dans Démocratie, Provoquer le débat par | 6 Commentaires

Nous consentons à notre servitude et nous alimentons cette soumission par …l’élection de nos maîtres. Depuis que « toute autorité n’est légitime que par le consentement de ceux sur qui elle s’exerce », les citoyens alors électeurs n’ont pas d’autre alternative que de choisir un maître pour s’y soumettre ensuite….

Continuez à lire...