Archive de Burkina faso

Discours de Sankara à l’ONU le 4 octobre 1984

le 18 octobre, 2015 dans Lecture du dimanche par | 0 Commentaires

Monsieur le Président, Monsieur le secrétaire Général, Honorables représentants de la Communauté internationale Je viens en ces lieux vous apporter le salut fraternel d’un pays de 274000 km², où sept millions d’enfants, de femmes et d’hommes, refusent désormais de mourir d’ignorance, de faim, de soif, tout en n’arrivant pas à…

Partager
Continuez à lire...

Thomas Sankara, l’homme intègre

le 15 octobre, 2015 dans Afrique, Inter-national par | 4 Commentaires

La patrie ou la mort, nous vaincrons ! »   L’audacieux leitmotiv de Thomas Sankara n’est pas sans rappeler le célèbre « J’aime ma patrie plus que mon âme » de Machiavel. Mais cet absolu politique, jusqu’alors trop peu concrétisé, ne bénéficie d’aucune aura historique car seuls les vainqueurs jouissent d’une…

Continuez à lire...

Thomas Sankara est mort criblé de balles

le 14 octobre, 2015 dans Inter-national par | 1 Commentaire

Abattu comme un chien. Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara a été criblé de balles par ses assassins devant la villa du Conseil de l’entente, siège du Conseil national de la révolution (CNR) où il présidait une réunion. On se doutait que la mort du capitaine avait été brutale et…

Continuez à lire...

Qui sont les ennemis du peuple ?

le 30 juillet, 2015 dans Lecture de vacances par | 4 Commentaires

Le peuple aime la liberté, le peuple aime la démocratie. Par conséquent, le peuple s’attaquera à tous les ennemis de la liberté et de la démocratie. Mais qui sont les ennemis du peuple ? Les ennemis du peuple sont à l’intérieur comme à l’extérieur. Ils tremblent actuellement, mais il faut…

Continuez à lire...

J’achète donc je suis

le 13 mars, 2015 dans Asservissement moderne, Dictature de l'économie par | 22 Commentaires

 Comme la plus heureuse personne du monde est celle à qui peu de choses suffit, les grands et les ambitieux sont en ce point les plus misérables qu’il leur faut l’assemblage d’une infinité de biens pour les rendre heureux. »      -La Rochefoucauld Quel est l’intérêt de nos maîtres financiers ? Dominer….

Continuez à lire...

Hugo Chavez ou la révolution démocratique

le 05 mars, 2015 dans Démocratie, Inter-national par | 9 Commentaires

C’est bien au Venezuela, riche pays en pétrole – mais longtemps exploité par les apparentes démocraties du Nord -, qu’il y eût jusqu’au 5 mars 2013, un dirigeant véritablement soucieux de sa nation. D’ailleurs, si Hugo Chavez – car c’est évidemment de lui dont il s’agit – fut autant diabolisé par notre Occident perverti, c’est qu’il…

Continuez à lire...

Pour en finir avec notre diktacratie

le 04 mars, 2015 dans Asservissement moderne, Démocratie par | 27 Commentaires

Quelques compagnons dissidents, aux idéaux malgré tout bien distincts, aiment à stigmatiser nos aspirations politiques originales en n’hésitant plus à railler notre « démocratite » aigüe. Une maladie émergeant en Grèce à l’ère de Périclès et trouvant son acmé quelques siècles plus tard, sur une terre d’anciens esclaves, dans les Russies oubliées….

Continuez à lire...

Si on ne leur obéit pas…

le 01 décembre, 2014 dans Asservissement moderne par | 6 Commentaires

Le monde n’est pas près de changer. Et cela convient parfaitement à nos bourgades repues de petits fonctionnaires vaniteux et de populace aliénée. Qu’on soit partisan du mérite ou prosélyte de justice, qu’on soit rebelle de papier ou réac médiatique, c’est toujours la même rengaine : on érige, pour nous représenter,…

Continuez à lire...

Blaise, fais tes valises !

le 29 novembre, 2014 dans Inter-national par | 0 Commentaires

Les vacances marocaines de Blaise le fuyard pourraient être prochainement écourtées. Au Burkina Faso, le Premier ministre de transition, Isaac Zida, entend rouvrir entièrement le dossier de l’assassinat de Thomas Sankara, perpétré lors du coup d’Etat qui a porté au pouvoir Blaise Compaoré, il y a 27 ans. Vingt-sept années…

Continuez à lire...

Blaise Compaoré, d’un château l’autre ?

le 21 novembre, 2014 dans Inter-national par | 0 Commentaires

Cette fois-ci, on peut imaginer que Blaise a fait le voyage sur ses propres deniers, que l’on sait irrigués par les années de délabrement du Burkina. La dernière fois, assez récente, qu’il avait soulevé son auguste popotin, c’était pour préserver celui-ci des coups de tatanes ouagalaises auxquels il était promis….

Continuez à lire...