Spartacus, ou la gloire du révolté

Spartacus, ou la gloire du révolté

le 23 avril, 2014 dans Lecture de vacances, Spartacus par

Je viens de lire Spartacus, le roman d’Arthur Koestler sur la révolte des esclaves qui a eu lieu sous la direction de Spartacus vers 72 av. J.-C. Ce n’est pas l’un de ses meilleurs livres et de toute façon, tout roman qui décrit une révolte d’esclaves dans l’Antiquité souffre de la comparaison avec Salammbô, le grand roman de Flaubert sur la révolte des mercenaires carthaginois. Mais cela m’a fait songer qu’il y a extrêmement peu d’esclaves dont on sache quelque chose. Pour ma part, il n’y a que trois esclaves dont je connaisse le nom : Spartacus lui-même ; Esope, le fabuliste, dont on dit qu’il était esclave ; et Epictète, le philosophe, qui était l’un de ses esclaves instruits dont les ploutocrates romains aimaient la compagnie. Tous les autres n’ont même pas de nom. On ne connaît pas – ou, tout au moins, je ne connais pas, quant à moi – le nom d’un seul de ces millions d’êtres humains qui bâtirent les pyramides. Spartacus est de loin, je pense, l’esclave le plus célèbre qu’il y ait jamais eu. Durant cinq mille ans ou plus, la civilisation a reposé sur l’esclavage. Pourtant quand le nom d’un seul esclave traverse les siècles, c’est parce qu’il a désobéi à l’injonction « Ne résiste pas aux méchants », et qu’il a organisé une révolte violente. Il y a là, je pense, une morale pour les pacifistes. »

George Orwell, 28 juillet 1944 (A ma guise, Chroniques 1943-1947)

Partager

8 Commentaries

  • Un esclave=c’est ce lui qui obéit soit a Dieu soit a l’homme…

    • Moumine Rédouane dit :

      Tu fais erreur. Celui qui obéit à Dieu n’est pas un esclave, mais une personne qui se libère des chaînes du matérialisme et de l’illusoire. Les disciples du dajjal accomplissent l’oeuvre du diable, qui avait désobéit à Dieu et aujourd’hui ces hommes pensent qu’ils peuvent faire de même et vivre sans Dieu. Ne te trompe pas de combat, nous croyant nous nous libérons de nos chaînes en plaçant notre confiance en Dieu (Alla).

      • L’esclavage=obéissance Puisque tu a évoqué Dieu voila ex=Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche:Coran

        • Révolté dit :

          Celui qui n’obéit qu’à « soi-même » n’est-il pas « esclave » de ses propres désirs !!?? Autrement, peut-on concevoir une forme de vie sans « obéissance » !!?? Si on peut renier ou occulter cette forme d’obéissance ou une autre ; les dictats physiques (notamment les besoins biologiques entre autres)sont là pour nous rendre évident l’impossibilité de nous affranchir d’une quelconque forme d’esclavage ….Alors chacun choisit le maître qu’il veut puis c’est tout ….A vos chaînes !!!

  • aissa dit :

    Mais nimporte quoi, on utilise le terme d’esclavage quand il s’agit de se mettre a la besogne contre sa volonte et pr le bien seul du maitre, or dans la soumission a Dieu tes actes se doivent d’aller dans le sens de ton bien et de la société et ds un cadre + globale, de l’humanite. Si pour toi faire l’aumone c’est faire une besogne ben franchement va falloir te trouver une grotte lol

  • Matthey dit :

    5’000 ans d’esclavage?
    Ou ça?
    L’Égypte était esclavagiste?
    Certainement pas!
    Esclave vient de Sklavus en grecque.
    Il désignait tout simplement une peuplade de l’Europe centrale qu’on appelle ajd: « slave »

    Ce n’est donc pas une notion afro-égyptienne!!

  • Lionel dit :

    Le mot n’est peut-être pas égyptien mais ceux qui ont bâti – sous le fouet et la chaleur – les pyramides étaient quand même esclaves.
    Être esclave signifie ne pas être libre. Sommes-nous libres réellement?
    Quand tu dois aller travailler chaque jour et que tu n’en as pas envie, es-tu libre, n’es-tu pas esclave?
    Des livres sur les esclaves modernes: Bukowski, London, Céline.

  • raqui dit :

    Dans l’histoire de Moise avec Pharaon Dieu a libéré les (fils d’Israël)par Moise parce que ils étaient sous le régime de Pharaon alors ils obéissent a ses lois donc ceux qui obéissent sont des esclaves moi par exemple si j’obéis a Dieu je deviens son esclave…la révolte de Spartacus ça veut dire qu’il n’obéit plus a son maitre…

Réagissez à cet article :