Si j’étais président

Si j’étais président

le 09 avril, 2014 dans Asservissement moderne par

La citoyenneté est l’affaire de tous.

Elle se définit par l’implication de chacun dans l’organisation du monde dans lequel nous vivons et non par l’élection de ceux qui agencent ce monde…

Vous le savez désormais, le premier pas du citoyen est d’apprendre à refuser d’être extorqué par le premier spoliateur accrédité… L’alternative est donc limpide : on s’initie dès son plus jeune âge au fonctionnement des affaires publiques ou l’on attend sa majorité pour se soumettre à un gouvernement.

Fondamentalement, dès l’instant où l’on est concerné par un problème on s’investit pour le résoudre. Peu importe notre maturité ou notre formation. Cessons de nous croire irresponsables ou incompétents, cela légitime d’autant plus ceux qui s’accaparent les pouvoirs au nom de la républicaine représentation.
Aujourd’hui trop d’hommes et de femmes semblent indifférents à la politique, -celle-là même qui organise pourtant notre quotidien pour le meilleur et pour le pire ! Ils se contentent de voter. Pour le reste ils n’ont pas le temps, ils ne se sentent pas concernés, ou ils n’ont pas à se plaindre et préfèrent se divertir

Mais alors que penser de cette copie d’un enfant de CM2 répondant au sujet d’une maîtresse aux prétentions citoyennes inspirées : « si j’étais président ». C’était en 2012, Diktacratie.com existait seulement depuis 4 mois…

Un heureux hasard, lors d’une recherche anodine sur internet, avait suggéré notre site à ce jeune garçon alors âgé de 11 ans. Certaines pages l’avaient apparemment séduit, il y était revenu…
Vint alors le jour de la rédaction (qu’il nous avait fait parvenir ! ) :

Si j’étais président, je dénoncerais la Françafrique – qui n’est pas la France qui aide l’Afrique mais la France qui a le fric de l’Afrique – et la stopperais.

Je prendrais comme modèle M. Thomas Sankara et M. Hugo Chavez qui n’ont peut-être pas créé de démocratie entière, mais qui en sont les plus proches !

Je dénoncerais l’affaire Sarkozy-Kadhafi et pourquoi on bombarde le peuple pour le sauver !

J’essayerais du communisme comme Lénine !
Que chaque personne, pour son quartier propose des solutions à l’Etat, car ce sont eux qui voient et vivent la réalité !

En réalité, je n’aurais que très peu changer de choses en France, mais petit n’est pas rien !

Ô peuple, je suis président de ta République, non pour sauver la France, mais pour te sauver. »

Nous n’y avons pas changé la moindre virgule…
Alors si un enfant de 11 ans est capable d’amorcer de telles réflexions, l’investissement citoyen est à la portée de tous !

20 Commentaries

  • Erdillian dit :

    J’en ai les larmes aux yeux.

  • remisuxx dit :

    c est bien mais il pense pas de lui même, les parents le pousse a mon ca c est sur…

  • delesne dit :

    Encore un qui n’etait pas devant sa TV, Vive le net….

  • Pierre dit :

    Cet enfant n’a amorcé aucune réflexion, il a copié tel quel les idées véhiculées par ce site. De plus je doute grandement de la « recherche anodine sur internet », je pense plutôt qu’un adulte averti l’a conduit à former ses « propres » idées sur la société actuelle.

    Pour moi ce texte prouve juste que le système éducatif a raison d’enseigner la vérification et mise en question de ses sources (même si je conçois qu’il faudrait aborder ce point beaucoup plus tôt, avant même de donner un premier sujet de rédaction). Parce que, écrire un texte sur le fonctionnement d’un gouvernement démocratique en se basant sur ce site, c’est comme si (et oui, préparez-vous à une analogie facile) l’on rédigeait un texte sur l’immigration en se basant sur le site internet du front national.

  • Ridha Azaiez dit :

    Quelques soient les conditions dont les quelles est rédigée la réflexion de ce jeune garçon, l’idée est claire on doit changer beaucoup de chose dans notre vie, qu’il soit aidé par un adulte est une bonne chose cela montre au moins qu’il y’a un adulte français conscient!!!!!Rien que pour cela le site mérite le respect

  • Miss Fits dit :

    Je suis comme Pierre : je n’ai rien compris. En quoi un pauvre môme qui doit écrire sous la torture de ses parents ou d’autres ce condensé du Capital est-il intéressant ? D’où provient ce chef d’oeuvre exactement ? Quelles sont vos sources ? Et last but not least : quel est donc votre message ????
    J’attends de vous une réponse aussi courtoise qu’argumentée, selon votre tradition…
    Merci

    • Miss Fits, difficile de répondre avec courtoisie quand tu sous-entends une certaine complicité avec quelques tortionnaires ! Mais je te rassure tout de suite cet enfant n’est pas torturé !

      Ensuite une partie de ta réponse se trouve dans le texte : « Aujourd’hui trop d’hommes et de femmes semblent indifférents à la politique, -celle-là même qui organise pourtant notre quotidien pour le meilleur et pour le pire ! Ils se contentent de voter. Pour le reste ils n’ont pas le temps, ils ne se sentent pas concernés, ou ils n’ont pas à se plaindre et préfèrent se divertir… »

      Nous trouvons la réflexion de ce jeune garçon plutôt mûre et originale, il y a des phrases comme : « Que chaque personne, pour son quartier propose des solutions à l’Etat, car ce sont eux qui voient et vivent la réalité ! » ou « En REALITE, je n’aurais que très peu changer de choses en France, mais PETIT N’EST PAS RIEN ! », des phrases singulières donc, qui poussent sérieusement à se remettre en question. Un enfant de 11 ans se sent concerné par des problèmes qui semblent ennuyer une majorité d’électeurs, qui eux préfèrent se divertir devant des séries à la con, des matchs de foot ou faire les soldes au moment opportun…
      Il est évident qu’il répète en partie des choses qu’il a lues ou entendues autour de lui, pas forcément digérées même, mais il se risque à les mettre sur une copie en classe, là où d’autres élèves espéraient des parcs d’attractions et des friandises à volonté…

      Par ailleurs, excepté la seule référence à Lénine et au communisme je ne vois pas en quoi sa rédaction est un condensé du Capital ?!?

      Enfin, nous sommes toujours en contact avec ce jeune homme qui est désormais en 6ème et je vais de ce pas lui écrire pour qu’il vous réponde directement, avec ses propres mots !

  • Miss Fits dit :

    Cédric, ta réponse a eu d’ores et déjà un grand mérite : celui de me faire bien rire, ce qui, au vu de la situation politique du jour, pour ne considérer que cela, est déjà pas mal !
    Pour le reste, ok, je ne vais pas contacter immédiatement la DASS,et je ne doute pas que ce Mozart de la politique n’écoule des jours heureux au sein d’une famille bienveillante et très attentive. J’imagine d’ici les numéros de singe savant qu’il fait autour d’une tarte aux pommes dominicale sous le regard émerveillé de tous.
    Juste une petite remarque cependant : si les enfants, par nature, sont curieux de découvrir, surprenant de réflexions inattendues et profondes sur l’univers qu’il découvre (les étoiles, la lune, le cosmos en général, la nature, les animaux, etc et les hommes en société, pourquoi pas?) ils ont rarement lus le Canard Enchaîné (ou mieux, votre vénérable site!) et si oui, compris de quoi il retournait !
    Et heureusement !!! J’ose, en effet, douter, qu’il sache bien qui est Lénine (Ah, au fait, le Capital c’était de l’HUMOUR) et encore mieux Thomas Sankara !
    Alors, si je peux partager votre admiration pour un bout de choux qui s’intéresse à ce qui l’entoure et (pourquoi pas?)qui émet quelques souhaits comme dans une sorte de lettre au Père Noël, disons… je ne partage pas du tout l’attitude d’adultes qui le pousseraient (conditionnel, on remarquera) à lui faire croire qu’il détient un quelconque savoir… et de ce fait, de flatter l’ego de son entourage à ses dépends.
    Alors, par pitié, ne le contactez surtout pas ! Je ne voudrais pas être complice de cet attentat à l’enfance.
    Bref, si c’était mon môme, je l’emmènerais immédiatement dans l’ordre : voir un film à la con, puis un match de foot, en faisant des petites soldes au passage et on finirait au parc d’attraction à se gaver de friandises !

    • Miss Fits, je viens d’envoyer un mail au garçon en question, qui je pense, prendra un temps dans ces prochains jours pour te répondre…

      Pour le reste, ta plume me rappelle sincérement celle d’un commentateur littéralement névrosé, un chien de garde refoulé même, qui semblait avoir préféré prendre la poudre d’escampette, après avoir mal digéré une invective visionnaire sur sa libido de quinqua pour le coup légérement débordante…

      Mais je dois me tromper… Je m’en excuse par ailleurs, je ne voudrais pas gâcher notre dialogue courtois. Il m’arrive des fois d’avoir des égarements, comme des réminiscences, de voir des fantômes…

  • miss fits dit :

    Cedric,
    Que tu te serves de Mon post pour insulter quelqu’un et en quels termes est proprement effrayant ! Que, en plus tu te permettes de contacter cet enfant sans mon accord et même avec mon désaccord le plus total relève cette fois du droit. Si jamais tu lui as transmis mon e mail, sache que je n’en resterai pas là.
    Je te laisse à tes fans de 11 ans !

    • Miss fits, tu te méprends…ou plutôt tu te prends pour qui ???
      Tes menaces sont ridicules et ton ignorance en droit démontre quelque peu ton appréciation littéralement pathétique de la situation.

      Quant au garçon, je l’ai juste inviter à venir répondre sur le site, en quoi ai-je besoin de ton accord pour cela ? Quant à ton e mail qu’est ce que j’en ai à faire, il participe juste à la validation de ton commentaire !!! Il y a une close juridique d’ailleurs qui précise cela.

      Pour finir, Miss Fits ou devrais-je écrire Sylvano, je te laisse à tes paradoxes et tes craintes en espérant ne plus perdre mon temps devant tes états d’âme et tes frustrations qui n’apportent définitivement rien au débat sur Diktacratie.

      Sans politesse, donc, je te salue !

  • Miss Fits dit :

    Allô…. Allô quoi… mais c’est la guerre mondiale de 1978 ici… mais Allô quoi !
    Cher Justin Bieber de la politique,
    Tu permets que je t’appelle Justin ? Je constate avec une certaine joie que nous voilà passés d’un coup d’un seul de l’école des fans à des quiproquos marivaudesques ! « Pour qui je me prends ? » je te retourne la question : pour qui me prends-tu ?
    Je te saurais infiniment gréée de bien vouloir accepter le fait que JE NE SUIS PAS CE SYLVANO avec qui tu n’as de cesse de me confondre ! Je te prierais donc de bien vouloir désormais adresser tes misérables insultes et ton absence de toute pensée à moi directement ! J’en serais fort honnorée et ça évitera de froisser mon éthique en m’obligeant à être témoin d’insultes adressé à quelqu’un qui ne peut s’en défendre puisque absent ! Mais il s’agit de MON éthique bien évidemment…
    (Au passage, je tiens absolument à te remercier sincérement : jamais mon style n’avait jusqu’alors provoqué des phénomènes hallucinatoires ! J’avoue que c’est un des plus beaux des compliments que j’aie jamais reçus !!!)
    Ceci étant posé, et j’espère définitivement, Justin, je te le demande, sérieusement, à quoi ce déferlement de propos haineux riment-ils ? Puisque mon style semble te poser des problèmes de compréhension, je vais essayer de me mettre à niveau :
    « Allô… Tu « animes » un site « polique » et tu n’es pas capable de prendre la contradiction ? Mais Allô quoi ! ».
    « Allô ! Je te dis juste que je préfère que les enfants vivent leur enfance et ne soient pas utilisés par des gens sans sérieux pour animer leurs causes sans fond ? Mais Allô quoi… »
    Allez, sur ce, je vais prendre ma douche, parce que MOI, je n’ai pas oublié mon shampoing !
    Allez Bonjour chez toi, Justin !

  • Ada dit :

    Les échanges sous les « articles » sont bien savoureux.
    Continuez, c’est tout à fait divertissant.

  • Miss Fits dit :

    Merci Ada, j’aimerais bien ! mais Allô où est passé Justin ? Nan mais Allô quoi, Justin…tu es parti t’acheter des cheveux ? Allô ? Nan mais allô quoi! ?

  • Ahmed dit :

    @ miss fits_ vos pathétiques messages (surtout les derniers) sont la représentation même de ce qui est décrié sur ce site vous êtes le stéréotype de ces gens qui voient bien qu’il y a un problème dans notre si belle « démocratie », la représentativité de ces personnes élus n’est que le pale reflet de ce qu’elle devrait être mais qui rit…Votre rire est mal venu puisque ces politiques politicienne tuent des gens directement ou indirectement. Appartenant à une autre classe dont ces personnes n’ont de la réalité de la vie que l’épaisseur de leur compte en banque et aux travers de leurs amis des intérêts, c’est de cette société que vous voulez…vous devez être bien malheureuse…Pour ma part je souhaite être un bon ancêtre, de ceux qui laisseront un avenir plus que serein à la future génération. De la compétition à la réussite, du mensonge à la moralité, de la violence à la normalité, du silence à l’habitude, de l’esclavage au travail, de la rentabilité à la pauvreté, de l’élection à la démocratie…Tout n’est que déformation, jamais comprise puisque toujours orientée, mâchée, prédigérée, prête à être vomie dans nos cerveaux pour réagir avec nos émotions, oubliant la réflexion. Au moins ce gamin a le mérite d’avoir su réfléchir et assimiler les idées de ce que pourrait être un avenir radieux et non pas cette merde, ce mur où nous mène ces hypocrites de politiciens. Et puis pour finir: « Des choix politiques et non le hasard ou la mauvaise chance nous ont poussé dans cette situation, à nous affronter les uns les autres, à nous battre sur des détails alors que nous sommes d’accord sur l’essentiel, n’ayant que seul point d’égalité, face à nos divisions, notre incompréhension de notre monde si cruel alors qu’il est si civilisé paraîtrait-il. Nous ne voyons rien, tout est opaque, encore pour y voir faudrait-il que l’on arrête de nous pourrir la vie, la vue, la tête avec de la bêtise, de la médiocrité vulgaire et de la violence, la torture de l’image, pour nos sens et pour notre morale, nous devenons plus insensible chaque jour et nous nous tapons dessus sans reconnaître au fond que nous sommes tous coupables de la misère politique, médiatique, morale et surtout physique vers laquelle nous tendons, à chaque fois que nous nous divisons. »

  • veyrat dit :

    de grosses betises ,quand on voit le gosse dire « j’essayerais du communisme comme lenine  » ,je rappelle que le communisme a ete cree par les juifs sionistes donc antichretiens et antimusulmans ,lenine ,trotsky ,finances par rotchild (egalement pere du capitalisme) afin de detruire le christianisme et l’islam russe pour permettre aux juifs communistes de dominer ,ecraser et voler le peuple russe ! voir sur internet :l’armee rouge sioniste !

  • Lionel dit :

    Quand je lis certains commentaires je pense à me foutre en l’air!
    Au moins ce gosse rêve d’un monde meilleur, prenez exemple sur lui! Sinon, si vous ne pensez pas ainsi, vous n’êtes que des moutons, et comme les ovins: bêlez!

  • Kevin dit :

    Franchement je lis tout les articles de ce site et je suis souvent d’accord avec vous, mais franchement je trouve tout sa n’importe quoi… Je m’explique : vous critiquez certaines personnes car elles ne font rien pour aider et je suis d’accord, moi le premier. Mais vous tous que faites vous dans la vie réelle plutot que virtuelle ? Arretez vous d’aller bosser ? de faire ce qu’on vous a toujours appris ? Cela m’étonnerait sinon vous n’auriez pas le loisir ni le temps d’écrire tout ces articles ou d’ailleurs comme je le dit précédement je suis d’accord avec.
    Mais plutot de critiquer ou d’inciter le changement, provoquez le, agissez au lieu de parler… Me concernant je vais agir car j’en ai marre de tout ceux qui se plaignent qui veulent agir, mais qui ce cache toujours derrière des mots ou des frustration… Si comme moi vous voulez agir réellement et définitivement contacter moi : sengler@hotmail.fr car « parler, se plaindre, inciter le changement ne changera rien, ce qu’il faut c’est agir ».

Réagissez à cet article :

FERMER
CLOSE