L’Afrique au sommet… de sa soumission

L’Afrique au sommet… de sa soumission

le 06 décembre, 2013 dans Afrique par

La paix et la sécurité en Afrique sont au cœur du sommet qui réunit une quarantaine de chefs d’Etat africains ce vendredi  et ce samedi… à Paris, en France ! Tant il est vrai qu’aborder de pareils sujets sur le sol africain aurait été franchement déplacé, c’est le cas de le dire. Quand les Africains jouent leur destin à l’extérieur, ils sont certains de rentrer bredouilles à la maison…

Au moment où la France s’apprête à intervenir militairement en Centrafrique, munie de son blanc-seing onusien, le raout de l’Elysée va permettre à papa Hollande d’exposer et de diffuser sa doctrine africaine, le tout habilement emballé dans un joli papier cadeau humaniste, avec une belle ficelle progressiste.

Du sommet de la Baule sous François Mitterrand en 1990 à celui de l’Elysée en 2013, la chanson est toujours la même : le gentil homme blanc possède la vision nécessaire au développement du continent africain. Vision que les Africains ne sont, bien entendu, absolument pas capables de mettre en perspective eux-mêmes. Il faut bien qu’un bon père leur facilite le travail, quitte à se moquer d’eux sans qu’ils ne se rendent d’ailleurs compte.

Avec cet air de faussaire qui lui sied si bien, François Hollande va prendre la pose de celui qui clame que le futur de l’Afrique passe par le renforcement de la capacité des Africains à gérer leurs crises sans assistance extérieure. La bonne blague, pile au moment où Paris s’apprête à déployer sa soldatesque en brousse centrafricaine et se pose donc immanquablement en ultime recours dont on ne peut pas se passer.

Sous prétexte de ne pas débarquer à Bangui à la hussarde comme l’armée française avait l’habitude de le faire dans le passé, la France espère dissimuler ses intentions de rester le gendarme de l’Afrique. Tout en affirmant soutenir la mise en place d’une force africaine. De la Côte d’Ivoire au Mali, de la Somalie à la RDC, les opérations militaires africaines ont systématiquement fait preuve de leur inefficacité, essentiellement due à un manque criant de formation  et de moyens.

La récente dégradation de la situation en Centrafrique, tombée à pic le matin même du vote des Nations unies autorisant la France à faire semblant de ne plus être un Etat colonial, fournit un prétexte idéal pour sortir ses muscles. L’opération française « sera rapide », elle « n’a pas vocation à durer et je suis sûr de son succès », a prévenu François Hollande, dans une tentative surprenante de se prendre pour Guillaume II qui à la veille du conflit de 14-18, promettait que la guerre serait « fraîche et joyeuse ».

Partager

5 Commentaries

  • Alerte générale dit :

    J’ai le souvenir d’une « visite amicale » d’un chef d’état-major US, un Bounty bon teint qui plus est!(on est progressiste ou non ?!) qui,dans son speech-bateau lors d’un toast,avait caressé dans le sens du poil l’armée algérienne et ses cadres et, avait fini par laisser entendre (à bon entendeur…!)que les Algériens devaient « changer de mentalité ».

    Fini les Bokassa Ier et autres Idi Imin Dada.Les pépinières USOtanesques ont donné des « élites New-look » qui n’ont presque rien à envier aux Clinton-Blair et autres Sarko-Cameron.Plus technocrates que politiciens,ces « forces vives » ont bien intégré, jusqu’à la soumission canine, le concept : « nous sommes tous Américains! ». Yes sir !

  • jojo dit :

    Et alors vous faites quoi pour la Centrafrique vous autres les gros malins ? Vous les regardez s’entre-tuer en louant leur gestion admirable de leurs problèmes ? En France on est plutôt pointilleux sur les génocides inter-ethniques depuis qu’on a été accusé totalement à tort du massacre à la machette de 30% de la population rwandaise alors que c’est la CIA qui l’avait planifié pendant 5 ans et dans l’indifférence générale.
    Que se passe-t-il en Centrafrique ? Vous avez des données sur la situation autres que le méchant colonialiste blanc ? La population de 4 millions d’habitants est répartie entre 80% de chrétiens (3,2M) et 20% de musulmans (800 000), la minorité habitant surtout un nord-est très peu développé (la brousse comme vous dites), elle a du ressentiment contre la majorité, qui dirige le pays depuis un sud-ouest un peu moins misérable… le président du Soudan musulman, qui est indépendant d’influence étrangère, et qui a armé le Hamas, et qui a été puni pour ça par les américano-israelien qui ont fait explosé son sud chrétien et pétrolier et amputé le Soudan de 50% de son PIB, a envoyé des mercenaires, qui ont récupéré des bandits de grand chemin et des rebelles Tchadiens en cours de route, pour piller le pays en exploitant le ressentiment des musulmans. Ils se sont livrés a des viols et des exactions sur les chrétiens en épargnant les musulmans et en voyant ça, les chrétiens ont pris les armes pour se venger sur leurs concitoyens musulmans. Si personne ne va les séparer rapidement, la situation va dégénérer c’est forcé, et si chaque camps fait un score équivalent on a un potentiel à 1,6M de morts, 35% de la population.
    Le colonialisme, le colonialisme. En Centrafrique il y a de l’or, des diamants, du cuivre, du fer et une mine d’uranium. Renseignez vous donc sur qui exploite quoi… la France n’a pas beaucoup d’intérêts miniers à travers le monde figurez vous, on doit bien exploiter la mine d’uranium, peut être aussi l’or mais on est surement pas les seuls installés dans ce pays la, les spécialistes des mines sont les canadiens et les australiens, les israeliens sont dans le diamant. En général, ils payent des mercenaires pour sécuriser leurs sites et leurs ressortissants, et jamais ils ne dépensent plus que de raison pour défendre aussi les populations locales par pure générosité, chacun sa merde !
    Et les premières exactions ne sont pas de notre fait, j’insiste, les expats Français aussi en ont subit malgré la présence de l’armée Française.
    Le Cameroun n’avait qu’à monter une mission commune avec le Tchad et le Congo-Brazza… attends c’est ce qu’ils ont fait mais ils sont incapables de contrôler quoi que ce soit et il faut que la France aille prendre le commandement, encore, et pour sans doute plusieurs centaines de millions d’Euros financés par de la dette qui devra être payé un jours par le contribuable Français, donc ça coûte au contribuable Français d’aller empêcher un nouveau massacre africain, mais à qui ça rapporte alors ?
    Visiblement vous n’avez pas entendu les ressortissants centrafricains de France mettre des vidéos sur youtube pour nous demandez d’intervenir pour protéger aussi leur famille contre les viols et les massacres, cherchez bien ça existe, tout n’est pas tout noir et tout n’est pas tout blanc dans la vie et les Français sont certainement pas les plus méchants.

    • Alerte générale dit :

      @l’affreux jojo
      Et que je ne t’y reprends plus après ce que tu vas lire ci-après :
      Livre-choc à lire pour ne pas mourir ignorant et idiot : par Le Cour Grandmaison Olivier, « Coloniser-Exterminer » – Sur la guerre et l’État Colonial, Fayard, 2004.

      Extraits:
      -«… Un plein baril d’oreilles… Les oreilles indigènes valurent longtemps dix francs la paire et leurs femmes, demeurèrent comme eux d’ailleurs, un gibier parfait…».
      C’est en ces termes choisis qu’un général français racontait les exploits de ses troupes pendant la guerre de conquête de l’Algérie.

      – «… Tout ce qui vivait fut voué à la mort… On ne fit aucune distinction d’âge, ni de sexe… En revenant de cette funeste expédition plusieurs de nos cavaliers portaient des têtes au bout de leurs lances… ».
      Extrait de la description, par Pellissier de Reynaud, du massacre de la tribu des Ouffias par les troupes sous le commandement du Duc de Rovigo. Toujours à la même époque et dans le même pays.

      – « … J’ai laissé sur mon passage un vaste incendie. Tous les villages, environ deux cents, ont été brûlés, tous les jardins saccagés, les oliviers coupés… Il est impossible de se figurer à quelle extrémité nous avons réduit ces malheureuses populations ; nous leur avons enlevé pendant quatre mois, toutes leurs ressources en blé et en orge. Nous leur avons pris leurs troupeaux, leurs tentes, leurs tapis, tous leurs objets de ménage, en un mot toute leur fortune… ».
      Orgueilleuse satisfaction de la mission accomplie extraite d’une lettre, datée du 25 mai 1851, écrite par un archétype de ces traîneurs de sabres, aussi sanguinaires que mégalomanes, que produisent des armées à intervalles réguliers, le Général de Saint Arnaud, lors d’une de ses campagnes en Algérie.

      Ce sont là des extraits d’un « Maître Livre », écrit par un professeur d’Université, de sciences politiques et de philosophie politique, Olivier Le Cour Grandmaison : Coloniser – Exterminer, Sur la Guerre et l’Etat Colonial.
      Lire la suite sur: http://stanechy.over-blog.com/article-12203963.html
      Et un tonneau d’oreilles…..un !

      NB: Après le génocide franco-français de Vendée en 1793 (175.000 morts) perpétré sur ordre du Comité révolutionnaire(Lazare Carnot-Robespierre….etc),la Terreur jacobine des « Lumières » s’exportait vers l’Europe avec le boucher Napoléon Bonaparte. L’Algérie,Madagascar,Haïti et d’autres pays allaient connaitre,à leur tour,la « grandeur civilisationnelle » de la France maçonnique tant glorifiée par le très raciste suprémaciste « frère 3 points » Jules Ferry !

  • cok dit :

    mdr jojo!
    si je suis ta logique à deux balle; tu dit: les Français sont certainement pas les plus méchants. (mdr)(donc ont peut aussi dire: les Français sont certainement pas les plus gentil.!)
    ;b

Réagissez à cet article :