La philosophie ennemie de la démocratie ?

La philosophie ennemie de la démocratie ?

le 06 juillet, 2014 dans Lecture du dimanche par

Bravo aux récents bacheliers ! Bravo surtout à tous ceux qui ont su braver et ingurgiter la propagande du pernicieux Platon pour assurer la mention dans l’épreuve de philosophie. Mais le bac en poche, ils peuvent désormais s’informer sur les réelles ambitions du philosophe grec !

En effet, dans ses livres, via la parole de Socrate, il développe une pensée courtisane offrant à l’oligarchie ses lettres de noblesse. Cette philosophie des vainqueurs calomnie toute initiative populaire et toute entreprise démocratique. Elle innonde aujourd’hui toutes nos librairies et universités…

Il suffit de lire par exemple cet extrait de Protagoras(322e-323 a). Socrate tente de démontrer en quoi les affaires publiques ne peuvent être confiées à n’importe qui…

Voilà la réponse de Protagoras :

 Les athéniens et les autres peuples, lorsqu’ils délibèrent sur des matières relatives  à la profession de l’architecte ou à quelque autre métier, croient devoir prendre l’avis de peu de personnes ; et si quelqu’un n’étant pas du petit nombre de ces experts, s’avise de dire son sentiment, ils ne l’écoutent pas,  et à bon droit. En revanche, quand leurs délibérations portent sur la vertu politique, qui comprend nécessairement la justice et la tempérance, ils écoutent tout le monde, et ils font bien; car il faut que tous participent à la vertu politique, ou alors il n’y a point de cités. »

Partager

15 Commentaries

  • Brian dit :

    « La philosophie ennemie de la démocratie », titre mensonger.
    L’introduction scolaire à la philosophie via un programme orienté, pourrait l’être, éventuellement.

  • cédric dit :

    Soit. Brian, cite moi une philosophie qui a fait l’éloge de la démocratie directe.Une philosophie populaire même…

  • Did dit :

    Les athéniens : ah! c’est eux les athés!!!! looool

  • Did dit :

    donc, les athées d’aujourd’hui , sont les pures héritiers de certains philosophes « sans foi ni loi » qui croyaient tout savoir et qui ont pollués plein plein de gens… j’veux pas jouer les gens meilleurs mais franchement, je crois en Dieu et quand on croit en Dieu, et quand on lit tous ces philosophes (qui écrivent très bien) c’est là qu’on se rend compte que la plus part (pas tous mais presque tous) avait de sérieux problèmes sexuels, émotionnelles et surtout il avait un EGO surdimensionné!!! dépolluez vous!

  • kelly dit :

    Bonjour Did, et bien croire en Dieu ne garantit pas non plus toutes les vertus, loin de là! Là encore, la foi -comme la raison ou le logos développé par les philosophes- fut aussi le prolongement et un prétexte à étendre les vices de quelques uns, de cas particuliers, à un grand nombre. Prenons le cas de Paul de Tarse qui introduisit une dimension moribonde au christianisme, un nihilisme de la chair dû en partit à cause d’une sexualité malheureuse pour ne pas dire autre chose.
    La religion tu le sais, servit aussi d’étendard à la soumission de peuples entiers, domination permise par des égos sur dimensionnés et des aversions tyranniques.
    Reste à ne pas oublier que ceux qui fondent les dogmes religieux ou non, le font pour répondre à des nécessités qu’ils portent par leur subjectivité.

  • Did dit :

    oui tout à fait d’accord Kelly, qu’ils soient génies religieux ou athée, tous la même école, même codes qui ne sont pas nos codes . Leurs idées ne rejoignent jamais ceux du peuple. Toute la philosophie occidentale est puisé dans un monde qui a tenté de comprendre et qui perdure dans les milieux les plus communautaires puisque le peuple malgré ces croyances est pollué par une même idée (eux) et qui fait parti malgré tout (le peuple) de la communauté des moutons…

  • Did dit :

    quoi qu’il en soit ceux qui tuent ne tuent pas en nom de DIEU mais au nom d’une certaine liberté, démocratie etc… qui ne sont que des idées et qui viennent de nos amis les GRECS. je ne dis pas que tout le mal viens d’eux, mais il faut dire ce qui est l’Athéisme est bien plus radical, criminel spirituellement que n’importe qu’elle religions.Et crois moi, qu’un croyant, un vrai, ne tuera pas des gens au nom de DIEU s’il le fait, alors ce n’est pas un croyant mais un hypocrite.

  • Did dit :

    Philosophie ennemie de la démocratie: je dirais ennemie de l’homme tout court c’est plus profond! Ce qui est bien dans les bouquins de philo c’est que tu te rends compte que la plus part de ces sois disant  » grand penseur » (étaient et sont : pété de thune; qui se faisaient chier) ont écrit seulement écrit, une façon de voir et de digérer ce qu’ils vivaient et que leurs vies n’est pas la notre) on peut comprendre des choses, trouver que leurs analyses nous parle mais c’est tout ça ne nous aidera en rien sur : comment changer la face du monde ou comment rester humain malgré un monde d’enculé )

    et je trouve ça désolant et pathetique que des milliards de gens n’étudient ou ne jurent que part eux, c’est fou, l’influence de ces hommes (peu nombreux) sur le monde entier (ou presque) !
    des génies! des génies littéraires, ok, (puisque c’est ça leur talent: bien écrire)

    y a des gens qui font attention a leur argent et leur maison, leur voitures etc… moi je fais attention a ce que j’assimile et chaque infos, chaque livre que je lis c’est avec recule et avec un recule infime , que je les lis.

    • gary dit :

      Tu ferais bien de fermer ta gueule devant la pertinence des propos de Kelly car seul du fétide dégueule de ton clapet. C avec un recul si infime que tu lis si tant est que tu lises,que je suis pas sur que ta vue ne parvienne jusqu’à la page, butant inéluctablement sur le bout de ton tarin. Alors ferme là j’te prierais

    • Ben dit :

      J’aimerais juste rappelé les guerres sainte (chrétiens et orthodoxe pour les plus connues) et les guerre de soumissions religieuse « musulman et autre peuple ou religions » dans toute l’afrique et aux dela et d’autre guerre que je ne citerais pas parce que je m’en souvient pas tellement il y en à eux.
      Je suis Athée et perso pour moi sa veux juste dire ne croit pas en Dieu et sa s’arréte la philosophie et juste une façon de penser pour lancer des dèbat que personnellement je m’en fout royalement
      Alors avant d’insulté des personne qui n’ont plus la fois ou qui haïsse la religions ont ce renseigne sur eux.
      La religions c’est fait pour les mouton et a crée de nombreux massacres si tu aime sa reste y mais « pollue » pas les autres avec t’est idée de bases.

  • Reka dit :

    C’est une déformation pitoyable des propos de Platon, par un auteur paresseux qui n’a sûrement jamais ouvert « la République » de sa vie.

    L’oligarchie est le gouvernement des riches, Platon militait pour le gouvernement des meilleurs citoyens (le sens propre du mot « aristocratie », « le gouvernement des meilleurs », rien à voir ici avec les perruqués consanguins de l’Ancien Régime), soient ceux qui sont dotés du plus de bon sens, de connaissances et du meilleur sens moral.

    D’ailleurs dans la Grèce antique, les citoyens qui gouvernaient par la démocratie directe (soit les citoyens élus, soit ceux désignés) et même quand il y avait un nul ou un riche abruti qui n’en faisait qu’à sa tête, eh bien on faisait avec… Ce n’est pas une insulte à la démocratie que de prétendre qu’un gouvernement soumis aux pulsions populaires de gens idiots et incompétents est tout aussi dangereux qu’une élite totalitaire en roue libre.

    La philosophie platonicienne est d’une belle richesse, mais après oui, comme tout domaine, la philosophie possède son lot de cinglés qui débitent de belles inepties. Certains pour moi sont même dangereux (ex: Nietzsche), mais doit-on cesser de réfléchir pour autant, ou les censurer ? Je pense que non. Si vous gobez tout ce que vous lisez sans chercher à savoir ce que VOUS en pensez, alors on ne peut plus rien faire…

  • Bonjour Reka, le pitoyable paresseux va tenter de te répondre le plus précisément possible :
    il te suffit simplement d’ouvrir le Protagoras (322a – 323a) pour t’apercevoir que je n’ai nullement déformé les propos de Platon.
    En même temps celui qui explique que « l’oligarchie est le gouvernement des riches » en lieu et place du gouvernement d’un petit nombre (oligoi : petit nombre, arkhê : gouvernement), n’est pas vraiment en mesure de revendiquer un quelconque savoir philosophique !

    Et, en effet, La République de Platon fait l’apologie de l’oligarchie, et donc ce livre n’est pour nous pas vraiment recommandable. Sauf pour celui qui n’a que faire de la démocratie…

    Ensuite on ne peut être à la fois « citoyen élus » et en « démocratie directe » : des dizaines, voire une centaine de nos textes le démontrent. De plus à Athènes c’était quand même plus compliqué que ce que tu avances ( lire Finley, Manin et Hansen…plus long mais plus intéressant que Platon !). Toujours est-il que nous revendiquons un réel modèle de démocratie directe et que pour cela nous nous référons au modèle de Kronstadt et non à celui d’Athènes (lire : http://diktacratie.com/kronstadt-la-democratie-ou-la-mort/)

    La philosophie platonicienne – comme toute philosophie prônant un idéalisme – est pour nous dangereuse, et nous cherchons à réfléchir avant tout dans le réel, loin de ces livres qui spéculent une métaphysique inutile et asservissante (lire Les chiens de garde de Nizan, c’est parfaitement expliqué : http://diktacratie.com/les-chiens-de-garde/).

    Alors tu l’auras compris, Reka, si tu gobes tout ce que t’as raconté ta classe de terminale, Philosophie magazine ou Raphael Enthoven, t’es pas prêt de réfléchir librement !

  • alain-marie dit :

    Nos maîtres à penser n’ont retenu de l’énorme richesse grecque que ce qu’il y a de moins intéressant (Socrate ,Aristote, Platon). Avant, il y a les Présocratiques et après, les Néoplatoniciens , les uns et les autres bien plus dérangeants pour le nouveau conformisme rebaptisé  » politiquement correct  » . Les portes sont (encore) ouvertes, allez-y !

  • queteur dit :

    J’ai lu l’article …
    La citation de protagoras met en lumière le fait que Socrate a bien départagé le domaine du public et le domaine du spécifique. Il est clair qu’il ne serait pas très judicieux de prendre l’avis d’un maçon pour la conception d’un avion supersonique !! Par contre, s’agissant de la meilleur manière de traiter le problème relatif à la gestion de la cité, l’avis de tout un chacun est pris en compte … L’extrait pris en référence ne cadre pas avec le titre de l’article.

Réagissez à cet article :