Crime post démocratique !

Crime post démocratique !

le 23 octobre, 2015 dans Lecture de vacances par

Au nom d’Allah le tout puissant et miséricordieux…

Pendant 40 ans – ou est-ce plus longtemps ? je ne puis me rappeler – j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour donner au peuple des maisons, des écoles, des hôpitaux, et quand le peuple a eu faim, je l’ai nourri ; j’ai même fait de Benghazi une zone rurale productive émergeant du désert.

J’ai fait front contre les attaques du cow-boy Reagan.

Quand il assassina ma fille adoptive orpheline alors qu’il essayait de m’assassiner ; au lieu de cela, il a tué cet enfant innocent. Ensuite j’ai aidé mes frères et soeurs africains en donnant de l’argent pour la fondation de l’Union Africaine ; j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour faire comprendre aux peuples le véritable concept de la démocratie, où des comités populaires dirigent de fait notre pays ; mais cela ne fut jamais assez, comme quelques-uns m’ont dit, même ceux qui ont une maison avec 10 pièces, des vêtements neufs et des meubles en quantité ne sont jamais satisfaits.

Aussi égoïstes qu’ils étaient, ils en voulaient toujours plus et ils ont dit aux américains et autres visiteurs qu’ils avaient besoin de “démocratie”, de “liberté”, ne réalisant jamais que cela est un système “coupe-gorge” dans lequel les plus gros chiens mangent le reste ; mais ils furent enchantés par ces mots, ne réalisant jamais qu’en Amérique, il n’y a pas de médecine gratuite, pas de service de santé gratuit, pas de logement gratuit, pas d’éducation gratuite, pas d’assistance alimentaire gratuite, sauf quand les gens doivent faire la queue longtemps et mendier à la soupe populaire…

Peu importe ce que j’ai fait, ce n’était jamais assez pour certains ; mais pour d’autres, ils savaient que j’étais le fils sprituel de Gamal Abdel Nasser, le seul véritable leader arabe et musulman que nous ayons eu depuis Sala’a Din (Saladin), quand il reconquît le canal de Suez pour son peuple, tout comme quand j’ai reconquis la Libye pour mon peuple, j’essayais de suivre ses traces afin de conserver mon peuple indépendant et libre de toute domination colonialiste, de voleurs, qui nous dévaliseraient.

Maintenant, je suis sous le feu de la plus grosse force armée de l’Histoire.

Mon cher fils africain, Obama, désire me tuer, prendre notre liberté, prendre notre médecine gratuite pour tous, nos logements gratuits, notre éducation gratuite, notre nourriture gratuite et remplacer tout cela par le banditisme de grand chemin à l’américaine appelé “capitalisme”, mais nous tous dans le tiers monde savons ce que cela signifie ; cela signifie que les grosses industries dirigent les pays, que le monde et les peuples souffrent ; ainsi, il n’y a aucune alternative pour moi, je dois rester ferme, et si Dieu le veut, je mourrai suivant ce chemin, ce chemin qui a fait de notre pays, un pays riche en ressources agricoles, avec une nourriture abondante et une bonne santé pour tous et nous a même permis d’aider nos frères et soeurs africains et arabes à travailler ici avec nous, dans la Jamahiriya libyenne. Je ne désire pas mourir, mais si cela doit être, pour sauver ce pays, mon peuple et tous les milliers qui sont mes enfants, alors que cela soit.

Que ce testament soit ma voix pour le monde.

Qu’il témoigne que j’ai tenu ferme devant les attaques des croisés de l’OTAN, que j’ai résisté à la cruauté, à la trahison, résisté aux ambitions colonialistes de l’occident et qu’en cela, je suis resté aux côtés de mes véritables frères arabes et musulmans comme la lumière d’un phare, lorsque d’autres bâtissaient des châteaux, je vivais dans une modeste demeure, sous une tente. Je n’ai jamais oublié ma jeunesse à Sirte, je n’ai jamais dilapidé notre richesse nationale et comme Saladin, notre grand leader musulman, qui sauva Jérusalem au nom de l’Islam, je pris peu pour moi-même…

En occident, certains m’appellent “fou » ou « excentrique”, mais ils savent la vérité et continuent de mentir, ils savent que notre terre est indépendante et libre et pas sous le joug colonial ; ceci est ma vision, mon chemin est et a été clair pour mon peuple et il sait que je combattrai jusqu’au dernier souffle afin de nous garder libres, que Dieu tout puissant nous aide à demeurer fidèles et libres. »

                        Avril 2011 – Testament de Mouammar El Kadhafi – (1942-2011) 

18 Commentaries

  • matador dit :

    POINT DE VUE UNILATERAL…

    • Hugo bel dit :

      Ce n’est pas un point de vue, déjà, c’est un fait….les hôpitaux gratuits en Libye, ainsi que les logements, pas de factures de gaz ou électricité, 15.000 $ lors du mariage pour chaque couple, ….Et ce qui n’est pas un point de vue, ne peut être qu’unilatéral, car ce qu’il écrit est considéré comme des mémoires, un testament, il le dit

  • sanihan dit :

    Point de vue peut etre unilateral mais point de vue quand meme qui donne a reflechir sur la définition de la démocratie et du bonheur des peuples. la démocratie n’est elle vraiment que ce que l’occident propose? plus le temps passe plus je me pose la question…

  • Philippe MEONI dit :

    D’accord avec sanihan… La « démocratie » occidentale, c’est la dictature politico financière déguisée, tronquée par la propagande médiatique à la botte du pouvoir… Nous avons les droits du vote et d’expression mais à quoi servent ils ?

  • Bach dit :

    On se prend une claque de fou… Enfin bref .

  • did dit :

    et oui l’effet c’est comme dans matrix, notre monde devient obscur et crasseux tout d’un coup!!

  • Colonial dit :

    POINT DE VUE UNILATERAL…n’est pas un argument .

  • Bordiga dit :

    Un point de vue est toujours unilatéral… par définition!

  • Eddie dit :

    Un point de vue par définition est un élèment ne possédant, de façon abstractive, aucune étendue. Endroit déterminé et précis.

    Donc un point de vue est forcément UNILATERAL. Et c’est en multipliant les points de vue, que lon peut espèrer avoir une vision globale d’un sujet.

    C’est le principe du jeu des points à relier, qui forment un joli dessin pour les enfants.

    Cordialement

  • Soso dit :

    Magnifique!!que de vérité….reprenez la définition première de démocratie,vous comprendrez que cela est une supercherie et que cela est plus une dictature des « citoyens » ( les plus grosse fortune en gros) sur le peuple….Les pays considérés comme Dictatures sont certainement moins dictatorial que ces fumisteries de démocratie…Khadafi aimait son peuple,aimait l’Afrique…Les politiciens-médias le faisait passer pour un fou car celui-ci aimait son peuple et lui donnait les moyens (education gratuite,logement gratuit pour les nouveaux mariés…et j’en passe!)Le peuple ly bien vivait très bien sous Khadafi!Qu’en est-il aujourd’hui???Le même scénario se dessine pour la Syrie !!L’ intelligentsia déteste les hommes qui aiment son peuple,qui cherche à m’émanciper de tout dikta!!
    Pauvre Lybie!!!Khadafie s’est fait abandonner par les siens,par ceux à qui il avait apporté son aide…De cette Afrique à qui il a apporté émancipation ( ex: LE satellite ) économique et autres,personne n’a levé le petit doigt contre ce complot mondialiste….J’en suis ecoeurée et de là ,j en tire la conséquence,qu’être dissident n’est pas ouvert à tout le monde : ils ont eu la peau de Khadafi,de Chavez…reste Assad…jusqu’à quand….

    • LeParia dit :

      L’Afrique ne l’a pas abandonnée.
      L’UA avait proposé de former une force d’interposition à Benghazi et de servir de médiateur.
      La France a snobé l’Afrique, lui disant qu’il ne fallait pas négocié, qu’il fallait que Kadhafi parte. Ils ont instauré la zone d’exclusion aérienne, et on connait la suite…
      Même l’Algérie qui ne portait pas Khadafi dans son coeur, mais qui est contre toute ingérence européenne en Afrique avait proposé de servir de médiateur.
      L’Afrique du Sud avait proposé un plan de transition démocratique sous la tutelle de Seif al Islam.
      L’Afrique aujourd’hui est morte. Elle qui avait pourtant réussi à combattre les famines, à faire cesser les guerres, depuis la chute de la Libye, les guerres et les catastrophes s’y multiplient.

  • Angele368 dit :

    Ah cool! Je me sens moins seule d’un coup en lisant vos commentaires….J’ai toujours pensé que de nos jours on appelait « dictateurs » tous ceux qui refusent « leurs » règles du jeux celles de cette pseudo démocratie mafieuse, pervertie! J’aimerais avoir un Khadafi en France il y aurait peut-être une vraie démocratie!!!

  • LeDocteur dit :

    Je ne suis pas forcement prêt à prendre tout comptant, mais je dirais que ça à de la gueule comme déclaration ! La manière dont se déroulent ces révolutions arabes est plus que suspecte maintenant, regardez par exemple que qu’en dit un Sheikh Musulman : http://www.youtube.com/watch?v=XIPN7yPfIVk.

    Il y une autre vidéo plus longue ou il parle de ces printemps arabes : http://www.youtube.com/watch?v=-cNlHSiRnEg

  • c’est par des interventions semblables, multipliées d’Iran, Afghanistan, Irak, que les compagnies pétrolières ont la paix et les peuples la guerre! c’est aussi le ventre fécond d’où sortent des monstres…

  • Yacine dit :

    beaucoup de commentaire se plaignent de démocraties occidentales mafieuses. Ce qui m’encourage à penser que l’homme est faible. Vous vous enorgueillis a ne pas avaler toutes les couleuvres de l’Occident. Et pour cela, vous gober celle de cette déclaration à sens unique. En effet, il s’érige en démocrate sans parler des 9000 prisonniers politiques qui existaient en Libye. Il se plaint de l’attaque de Reagan en omettant de mentionner que c’est une represaille suite à l’attentat d’un avion de la WTA dont Khadafi était le commanditaire. Donner à manger, à se loger, la santé et une éducation orientée ne fais pas de vous un démocrate. Un genereux, oui, mais pas une démocratie. Ses opposants furent enfermés pour les plus chanceux, les autres furent tués. N’avalez pas toutes les couleuvres qu’on vous sert juste parce qu’elles sont anti-occidentales. La démocratie est le pire des système à l’exception de tous les autres.

    • fred89 dit :

       » La démocratie est le pire des système à l’exception de tous les autres. »
      Ce serait peut-être vrai pour la France, si elle était encore en démocratie.
      Aujourd’hui, il ne nous reste que le droit de vote et pour voter pour qui?
      2 partis pro-européens qui se partagent le pouvoir depuis + de 40 ans, une propagande médiatique digne de Goebbels pour empêcher tout autre parti d’émerger, une assemblée de « fonctionnaires » politisés qui ne représente en rien le vote des électeurs aux législatives et cerise sur le gâteau, par le truchement des traités de soumission à l’U.E, les plus grandes directives du pays qui sont prises par la commission de Bruxelles, 28 non élus qui donnent les ordres à notre gouvernement.
      La France est une nation réunifiée depuis des siècles et pourtant, il y a pas si longtemps qu’on tirait encore sur des grévistes et désarmés pour le coup. la Libye de Kadhafi n’avait que 40 ans, elle.
      Au nom de quelle démocratie, on se permet de juger un Kadhafi, d’aider à son assassinat et transformer son pays en un gigantesque mouroir?

    • enebre dit :

      Yacine, y a pas à plaider pour l’un ou l’autre, on doit juste regarder le résultat, avant et après et si l’on peut reprocher certaines exactions à Kadhafi, contre l’un ou l’autre opposant, regardez ce qu’il faut reprocher à l’OTAN.
      Le fait est qu’il savait y faire pour minimiser l’effusion de sang ce Kadhafi, voyons aujourd’hui la situation par l’OTAN et ce nombre impressionnant de mort et de blessé, la situation est à son comble en version chaos et horreur, partout ou l’occident passe la paix trépasse.

      C’est une évidence. Il est vrai qu’en Afrique les ethnies concernées ne sont pas des plus évoluées, y a qu’à voir comment elles se comportent lorsqu’elles entrent en Europe sous cette fausse appellation de « réfugié », ils poussent, exigent, ils sont violent, salent de comportement, détériorent tout sur leur passage et ne respecte rien de nos codes de valeurs, quiétude de voisinage, vols, violences etc.

      Kadhafi avait un savoir faire indéniable car il régnait en paix un pays aux multiples clans à tendances religieuses opposées. C’était pareil en Irak et idem en Syrie en Iran, partout ou les capitaliste cherchent à prendre le pouvoir, ils y sèment le chaos et la destruction.

      D’ailleurs chez nous, pourquoi cette délocalisation massive de nos industries, alors qu’on rentre de la main d’oeuvre à grande échelle.

      Les capitalistes ont un projet de destruction pour l’Europe et ils sauvent leurs outils avant d’exciter les meutes, pour que le chaos s’installe et détruise cet Européen qui a oser défier leur diktat avec ses grèves et ses demandes d’augmentation salariales et autres avantages sociaux.

      Et si ça continue, nous allons être réduit à connaître à nouveau la misère en Europe et ici sans les ressources maraichères et bois de chauffage, je vois pas très bien comment l’européen arrivera encore à y survivre, car pour l’occuper les capitalistes se sont bien organisés pour introduire un ennemi permanent du citoyen, immigré contre lequel l’européen devra se défendre à chaque instant et il n’aura ainsi aucun temps à consacrer à sa colère contre cet impérialisme du capital mit en place par les riches.

      Bon courage à tous.

  • enebre dit :

    Nous regretterons longtemps des gens comme Kadhafi, dommage que nous n’ayons pas eut conscience de ce qui se passait réellement, maintenant grâce à des site comme celui-ci nous pouvons approfondir notre perception du monde, c’est un devoir de conscience que de vérifier si nos croyances étaient fondées sur la réalité ou sur de la propagande mensongère.

    Lorsque j’étais jeune, j’étais fier d’être de ma ville, puis j’ai été fier de mon pays, mais j’ai voyagé et toutes mes fiertés ont été massacrées par la réalité, maintenant je suis triste que nos valeurs occidentales ne sont que l’expression de la crapulerie et ne servent en fait qu’une infime partie de gens qui n’en valent pas la peine et qui sont tous imbus de leur personne et n’hésitent pas à sacrifier des milliers de personnes pour obtenir la possession de richesses et le pouvoir de la guerre.

    Car leur but est l’asservissement des populations (ça commence avec le voisin de palier) pour leur permettre de vivre leur vanité hégémonique, il n’y a de place que pour eux sur terre et accessoirement pour ceux dont ils ont besoin pour les servir, en dehors de ça rien ne compte, c’est cette idéologie qui est notre ennemi commun, et même le plus nécessiteux des hommes (femmes) est capable de nourrir de pareils rêves pathologiques de grandeur.

    Notre humanité se mesurerait donc par le niveau de capacité de résistance à cette pestilence, tant au niveau du soi-même que pour notre capacité à fédérer une résistance collective à cette tendance.. Oserais-je dire naturelle de l’individu « pré-humain ».

Réagissez à cet article :

FERMER
CLOSE