Bordel de merde !

Bordel de merde !

le 16 décembre, 2015 dans Asservissement moderne par

Combien de quenelles va-t-il encore falloir qu’on se prenne, pour enfin se rendre compte, que si on patauge dans une grande bouillasse de merde, c’est en partie parce qu’à chaque élection on écarte les cuisses au premier cravaté venu nous laper le derche. Le pire, c’est qu’ensuite on l’érige sur le trône duquel il nous chiera dessus !

Plus de quarante ans que ça dure… Un coup à droite, un autre à gauche, qu’importe, pourvu que l’électeur soulage sa citoyenneté dans l’isoloir… Après quoi, il n’aura plus qu’à fermer sa grande gueule satisfaite du devoir accompli. Car maintenant, c’est Bibi et sa clique qui dictent leur démocratie, d’une majorité étouffant toute voix.

Ne cherchez plus. Les relents nauséabonds ne proviennent pas d’ailleurs que de cette tambouille électorale génétiquement viciée. Voilà des décennies que des langues habiles nous badigeonnent de mensonges destinés à nous faire avaler que la démocratie consiste à abandonner notre pouvoir entre leurs mains expertes, que la gué-guerre électoraliste de leurs partis politiques est garante du débat démocratique, que les intérêts de ces loups carriéristes sont à la mesures des nôtres, mais que sans leurs bons offices, nous ne saurions que de pauvres moutons égarés…
Et nous ? On broute, on ingurgite, sans broncher ou presque, les salades servies en pâture par cette caste de trous du cul nous menant droit à l’indigestion. Sûr qu’un moment ça va chier, mais reste à savoir si c’est nos tronches, encore, qui vont prendre, ou si on va enfin inverser la hiérarchie !

Car c’est bien de ça dont il s’agît : retourner la tendance, montrer que leurs mandats, sans nos voix, ils peuvent se les foutre ou je pense… Donc à leur jeu on n’y joue plus, parce qu’on a compris que leur pouvoir corrompu n’est légitime qu’à partir du moment où nous y consentons, par le vote !

[Texte extrait du livre Démocratie radicale contre diktacratie]

11 Commentaries

  • queteur dit :

    Je partage entièrement ce point de vue très bien nuancé !!

    J’ai senti cette odeur nauséabonde au fil de ma lecture mais, chose étrange, cette odeur, quoique répugnante, avait l’air assez familère .. oui, c’est l’odeur qui se dégage à chaque rendez-vous électoral …

  • betov dit :

    Vous avez remarqué la chose autour du vote blanc ?

    J’ai la vague impression qu’ils nous préparent une limite a l’élection divine, selon laquelle nul ne saurait y avoir accès en dessous de 50%. Ce que j’interprète 1) comme un aveux du fait que le bleu marine va être tendance 2) qu’on se prépare à la mise en place d’un garde-fous. Ce qui m’amuse beaucoup, moi qui ai le sens de l’humour noir… noir chemise, bien sûr. :))

  • Yann AMAR dit :

    C’est quoi donc cette histoire de « vote blanc »? On apprend que, pour les élections européennes,voter blanc est pris en compte. Au profit de qui ? Ce qui n’était pas le cas auparavant.

    Venant de ces magiciens des mots, des manipulations et autres charcutages des élections (souvenons-nous de Pasqua)il y a comme anguille sous roche et quelque chose qui joue en leur faveur. Sinon, pourquoi ce changement de mode de scrutin dans l’urgence et sans que la question du « vote blanc » n’ait été l’objet de polémiques.

    Ils sentent le vent tourner à la tornade et, les élections municipales, surtout européennes nous réservent bien des surprises tant leur mégastructure est puissante et diabolique.

    • Michèle dit :

      le Vote blanc sera désormais comptabilisé à part des votes nuls, le problème c’est qu’il ne sera pas comptabilisé dans les suffrages exprimés, par conséquent il sera toujours impossible comme c’est le cas aujourd’hui de connaître le pourcentage de votants qui sont en désaccord total avec toutes les politiques proposées. C’est vraiment nous prendre pour des imbéciles que de nous proposer ce genre de farce, mais la plupart tomberont dans le panneau en applaudissant cette soit disant avancée démocratique.

  • Coco dit :

    La politique politicienne parle sans arrêt de « changement » depuis des lustres sans jamais modifier ni les règles du jeu ni les principaux éléments qui conduisent toujours à des abus de pouvoirs. Le changement ne peut donc jamais être réel.

    Les citoyens eux-mêmes laissent faire depuis deux siècles et s’épuisent sur des conséquences d’un régime inepte (chômage, pollution, corruption, destructions environnementales, poids des lobbys, inégalités sociales, …) au lieu de s’attaquer vraiment à la cause des causes des problèmes.
    La cause des causes étant la forme particulière du régime qui n’est pas démocratique et l’absence de constitution d’origine citoyenne qui pourrait programmer la puissance populaire plutôt que notre impuissance et notre éviction de la chose politique (la constitution étant écrite depuis 2 siècles par les hommes aux pouvoirs et les hommes de pouvoir, ce qui crée un magistral conflit d’intérêt).

    Nous sommes donc actuellement dans une certaine cohérence (destructrice) avec notamment une certaine dictature des médias et des partis politiques qui nous manipulent de A à Z (au local comme au national).

    Pour obtenir une vraie démocratie deux moyens complémentaires s’offrent à nous :
    – L’écriture d’une constitution d’origine citoyenne
    – et/ou « pousser » concernant les piliers d’une vraie démocratie pour se placer dans cette nouvelle cohérence et provoquer ensuite des réactions en chaine.

  • christian dit :

    Qu’est-ce que Bibi vient-il faire dans cet article, je veux dire quel rapport entre le premier ministre de l’entité scioniste et la «démocracie» française ? Personne en France n’a pu voter pour Netanayaou ou est-il question d’un autre Bibi ?

  • roblins24 dit :

    Je suis assez d’accord avec votre article mais aussi avec le commentaire de Christian.Que vient foutre Netanyaou là dedans? Même si je ne nie pas l’existence de lobbies juif ,il ne faut quand même pas exagéré quand a leur importance. Vous faites ce que fais Valls avec le FN

  • roblins24 dit :

    C’est de la chanteuse que vous parliez???!!??

  • sokal bricmont dit :

    Un texte mal écrit et vulgaire. Sans intérêt. De la masturbation intellectuelle pour adolescents boutonneux

  • enebre dit :

    Je trouve le dessin très bon et en même temps très représentatif du problème, on nous sert de la merde via les médias, aussi appelés merdias.

    Essayer de jeter ou détruire l’orifice de cette pitance nauséabonde, ne sert à rien, le média à mille têtes et mille trous du cul qui nous déversent ad-nauseam leur onctuosité.

    Ce serait donc en premier le corps médiatique qu’il faut éliminer de la scène, pour être en mesure d’éliminer les niveaux supérieurs de l’hydre et ainsi de suite jusqu’au sommet.

    « Élimination » est un bien grand mot qui peut être interprété de différentes manières selon les possibilités d’action des personnes qui y sont confrontées, vu que nous y somme tous aliénés de près ou de loin, je trouverais plus sage que le cure se fasse in-situ, afin de résoudre le problème.

    Les modalités d’usage étant dites conformément à la bien-séance, etc…
    Qu’elle frange électorale agira en premier ?
    Les nantis ? Difficile à croire.
    Les cadres supérieurs de notre société et qui feront pression ? Idem Utopique.
    Serait-ce les anti-sionistes qui se chargeront des financiers de cette institution ? Ça pourrait saigner.
    Et nous on ferait comment pour s’en prendre plein la gueule ?
    Ce sera encore la population qui va souffrir, on ne fera rien et l’Empire sera implanté pour l’éternité.

    C’est un avenir qui dit « NO FUTUR » pour le peuple.
    Il faudrait bien décrire qui seront parmi « le peuple » car on dirait que ce peuple regarde avec pitié son voisin, mais imagine que ça ne le concernera pas. (résultante de cette merde informative et trompeuse)

Laisser une réponse à christian

FERMER
CLOSE