A qui profite le crime ?

A qui profite le crime ?

le 31 janvier, 2015 dans Provoquer le débat par

Au final, rien n’a vraiment changé. C’est même pire…pire qu’avant la kouachiasse. Y avait pourtant de quoi ébranler la donne, de quoi subvertir la populace… Mais, comment un tel massacre a-t-il pu susciter une si nauséeuse mascarade ?

Exhiber son indignation, ça on sait faire. Et puis ça rassure. Rien de tel qu’une grosse chorale pleine de moraline pour conjurer la terreur. Mais la procession terminée, qu’est-il resté de cette unité si crânement revendiquée ? En effet, combien avons-nous croisé d’idéalistes du dimanche revêtir dès les premières heures du lundi leur habit de mollusque ou de requin, de petit soldat ou de petit chef, dégoulinant de ressentiments ou d’ambitions, et cracher à la gueule de leur entourage leurs humeurs belliqueuses, leurs névroses sectaires et leurs frustrations narcissiques ? Entre cohésion carnavalesque et infection égotiste, la parenthèse fraternelle eut comme seule issue de se refermer au plus vite. Tant qu’on laissera pulluler dans nos diktacraties disloquées toutes ces processions de « je suis », le potentiel et l’expression de nos collectifs se réduiront à ceux de nos servitudes.

Continuons à nous voiler la face derrière tous ces symboles impuissants, nos aliénations ne s’en porteront que mieux. Car, dans un monde où c’est le paraître qui prédomine, rien de meilleur que quelques simulacres storytellés pour diriger nos défilés… nos défilés d’esclaves. Là, des images nous aveuglant au point de nous anesthésier d’un réel trop brutal ; ici, des mots prestigieux exprimant le contraire de ce qu’ils signifient : liberté, démocratie, unité en lieu et place d’asservissement, diktacratie et uniformité. Un mauvais usage des paraboles, en somme, chaperonnent les déférences de notre quotidien.

Mais voilà qu’un carnage dans la matrice permet d’abuser encore plus de la mystification ! C’est alors la surfusion de propagandes médiatiques et scolaires ! Impossible d’en sortir indemne, serein ou lucide. Cette pestilence outrancière gangrène l’opinion, met à genoux la République et travestit la laïcité. Cette dernière surtout. Comment se peut-il qu’elle finisse toujours par s’égarer dans les loges de la franc-maçonnerie ou sur les bancs de la synagogue ? Faut vraiment qu’ils cessent de se foutre de nous ! Ils prétendent, de plus, se mobiliser au nom de la démocratie ! Quand le mensonge vire au crime… Tout ça va mal finir. On les connaît tous ces dépravateurs au service de l’oligarchie rayonnante : ils sont nos pires ennemis. Sachez donc, Mesdames et Messieurs les imposteurs, que nous autres, fils de Kronstadt, nous nous revendiquons de l’authentique laïcité : celle sur laquelle repose le consensus démocratique. Ce consensus répondant à l’intérêt commun par delà toutes les obédiences, les coteries ou les factions, incarnant le vrai contrat social et légitimant radicalement un pouvoir plus égalitaire. Ne tient qu’à nous de ranimer la flamme…

Partager

4 Commentaries

  • CRESTEY Pascal dit :

    Merci, merci de si bien écrire ce que beaucoup d’entre nous ressentent, j’écrivais sur ma page le 10 janvier, « je n’adhère pas à « Je suis charlie », je sais ce que je ne suis pas, « un mouton »..
    Nous devons nous interroger, avant de foncer tête baissée sous une bannière préformatée..

  • busbbenoist dit :

    Il est vrai que l’opinion publique est formatée depuis longtemps c’est ce qui me fait le plus peur. Nos médias sont soudoyés ou plutôt asservissent la pensée critique et orientent l’information dans un seul sens. Comment le peuple ou une partie pourrait mettre a bas cette oligarchie
    Complotiste et inbus de son autorité ?

  • Hydro dit :

    Cédric, aussi vrais que puissent sonner vos articles transpirants d’une vérité nous appartenant à tous, je suppute que les concernés (loges, sionisme international) ont pleinement conscience de vos arguments.
    Cependant, lorsque la loi martiale fera loi, comme elle le fut dans le passé. Ne pensez vous pas que ces cuistres feront taire ceux qui voient clair en leurs jeux?
    Loin de moi l’idée de vous intimer la peur qui sévit dans nos esprit et est la résultante de leurs volontés mais plutôt de mettre en évidence le jeu de dupes qui à cours depuis plus de deux siècles à l’aulne de ce que nous autres français nous targuons d’être la révolution française.
    La duperie de notre temps n’a-t-elle pris le sens de ce monstrueux mensonge d’une caste se drapant de l’habit républicain quand elle ne servait que ses intérêts et non ceux du peuple? Le peuple, à son accoutumé, le dindon de la farce? Celui qui, comme à son habitude, porte sur son dos la charge des fous du capitalisme en en payant tout le tribut?

  • Jo l'indien dit :

    Les religions me font chier et les musulmans m’emmerdent avec leur prophète, obsolète, de même que j’emmerde les cathos, suis opposé aux sionistes comme netanyou, au hamas aussi mais ma priorité restent les ploutocrates comme hollande (et leurs serveurs de soupe, la merdia), à décapiter, car ce sont eux seuls qui empêchent l’émancipation par l’instruction des esprits et des coeurs…

Réagissez à cet article :